Déblatérations 1 – Étude du site


Québec est présentement à la recherche d’un concept pour son futur stade. Le projet est évalué à plus de 400 millions de $.

Le projet d’un nouveau stade à Québec naît du désir d’attirer les Jeux olympiques ainsi qu’une équipe des ligues majeures. L’édification de ce bâtiment marquera donc un point tournant pour la ville de Québec, qui désire se faire valoir à l’échelle internationale comme une ville empreinte d’une grande historicité, mais à la fois technologique, écoresponsable et tournée vers l’avenir. Le retour d’une équipe d’hockey à Québec marque un nouveau départ pour la ville après deux décennies d’une grande monotonie, d’un ralentissement économique accru par un vieillissement de la population.

Il faut donc en arriver à une forme architecturale évoquant le poids historique de la ville en Amérique du Nord mais annonçant tout aussi bien l’orientation vers laquelle la ville se dirige. Et au-delà de tout, le nouveau stade se doit de refléter l’ampleur de la culture locale pour le hockey.

Quoique l’emplacement du nouvel amphithéâtre fasse le sujet d’un certain débat, Le nouveau stade remplacera le Colisée Pepsi. Voici des photos satellites du site.


Si l’on regarde de plus près l’aménagement du territoire autour du site du Colisée, on peut le découper en trois zones distinctives, soit une zone de divertissement (A) où ce trouvera le Colisée même, une zone commerciale (B) et une zone résidentielle (C).
La zone A est aussi occupée par l’Hippodrome de Québec, le complex des Remparts, le Ludoplex et le Centre de Foire. Il s’agit d’un secteur qui a déjà connu de grands changements au cours des dernières années, notamment avec la construction du Ludoplex, un centre de jeu qui a créé beaucoup d’émois dans les médias, et d’un centre de Foire. Le développement commercial de Place Fleur de Lys avec la venue de grandes entreprises telle Sports Experts a aussi contribué au développement du quartier.Aussi, de grands axes routiers tels la 175 et la 138 découpent le territoire.
Ceci dit, le stade devra s’insérer dans ce contexte social, environnemental et économique pour arriver à non seulement combler mais aussi nourrir les aspirations des habitants de la ville de Québec.
Une firme d’architectes (?) vient d’octroyer un contrat d’une valeur de 80 000$ pour évaluer le « potentiel de développement commercial et résidentiel » du secteur du Colisée.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s